Rocersa, de nouveaux horizons

Fondée en 1977, l’entreprise Rocersa fait partie des acteurs majeurs du carreau céramique « made in spain ». Le fabricant vient d’être racheté par le fonds d’investissement américain Avenue Capital. Cette vente vient s’ajouter à d’autres rachats récents de fabricants espagnols par des fonds d’investissement, tels que Keraben (vendu au britannique Tensila) ou Esmalglass and Fritta (racheté par le fonds Lone Star). Une tendance qui démontre une fois de plus l’intérêt que suscite l’industrie céramique hispanique parmi les grands groupes à fort pouvoir d’achat. Lino Diaz, le directeur de Rocersa, assure que le fonds Avenue Capital est devenu propriétaire de 100 % des actions. « Son objectif est de maintenir la confiance dans l’équipe de direction et de donner de la stabilité à l’ensemble des salariés et à notre projet afin de continuer à grandir ». L’opération de rachat met fin à sept années d’incertitude chez Rocersa. À l’aube des années 2000, l’entreprise avait massivement investi pour concentrer et moderniser sa production sur le site d’Alcora. Malheureusement, ce processus est intervenu au même moment que la crise dans le secteur céramique espagnol, mettant en péril le fabricant. Le rachat intervenu le 31 mai dernier permet aux 90 salariés d’envisager l’avenir avec sérénité. Après avoir obtenu la certification QB UPEC pour différentes séries, Rocersa présentera lors du prochain Cersaie de nouveaux formats tels qu’un 20×20 cm en 20 mm d’épaisseur pour pose collée. Le fabricant travaille également déjà sur des produits très techniques, à découvrir prochainement.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de Référence Carrelage.