Le Cersaie à l’heure nippone

L’édition 2011 du Cersaie laissera une place importante à la culture architecturale japonaise, cette année justement où le pays a été mis à rude épreuve par le séisme et le tsunami qui l’ont dévasté. Pour le 29e rendez-vous du salon international de la céramique pour l’architecture et des ameublements pour salles de bains, qui se tiendra à Bologne (Italie) du 20 au 24 septembre, la parole sera donnée à deux protagonistes absolus de l’architecture japonaise contemporaine internationale : Kengo Kuma et Kazuyo Sejima. « Power of the place », le pouvoir des lieux. Tel est le titre de l’intervention de K. Kuma, fondateur du prestigieux Kengo Kuma & Associates de Tokyo. Outre de nombreuses œuvres d’architecture aussi importantes qu’audacieuses au Japon et ailleurs, l’agence tokyoïte suit actuellement plusieurs projets d’envergure en Europe, dont la Cité des Arts de Besançon, en France. Quant à Kazuyo Sejima, elle a fondé Sanaa en 1995, avec Ryue Nishizawa, studio de Tokyo qui a signé plusieurs œuvres d’architecture innovantes dans le monde entier (New York, Londres, Tokyo…). Lauréate en 2010 du fameux Pritzker Architecture Price, K. Sejima suit actuellement le nouveau siège du musée du Louvre à Lens, en France, en cours de réalisation.

Inscrivez-vous à la newsletter
gratuite de Référence Carrelage.